"Hope"

Un cotre aurique de 1943

 

30j - hope

"Hope" est un cotre aurique construit en 1943 au Chantier THOMAZEAU de Croix-de-Vie (Vendée) à la demande d'un patron pêcheur : Israël Chevrier.

Son nom "Hope" ou "Espoir" est provocateur et prémonitoire en cette période de guerre.

Il est mis à l'eau le 10 janvier 1944 et est francisé le 29 février 1944 en LS.SG.2441.

Equipé de 80 m² de voiles de coton de la Voilerie Morineau de Croix de Vie et d'un moteur auxilliaire de 14 CV essence, il va être utilisé pour la pêche aux casiers de Saint-Gilles Croix-de-Vie à l'Ile d'Yeu, jusqu'en 1967.

Il va être ensuite transformé en bateau de plaisance et basé au port du Bono. Il est utilisé jusqu'en 1988, date à laquelle il est racheté par la municipalité de Saint-Gilles Croix-de-Vie qui confie sa gestion à l'Association SUROIT.

Le "Hope" est inscrit au titre des Monuments historiques par arrêté du 19 janvier 1998.


Une première remise en état

D'octobre 2001 à juillet 2002, une restauration importante est menée par le Chantier Charles Marine de Noirmoutier.

Les cabines et le pont sont enlevés, le tableau arrière et quelques bordés et membrures sont changés. L'association prend en charge la suite des travaux et procède au doublage de la serre-bauquière et au remplacement des barrots, du pont, du plat-bord et du pavois ... L'aménagement intérieur est revu pour plus de confort et pour rendre plus agréable la navigation.


Une grande reconstruction en 2013-2014

Devant le mauvais état du bateau, l'Association décide en 2011 de mener des travaux de restauration. Mais le verdict de l'expert de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) commandité pour faire le bilan de l'état du bateau est plus grave qu'escompté et ce ne sont pas quelques bordés et quelques membrures qu'il faut changer mais l'ensemble de la structure axiale (étrave, quille, étambot, varangues) ainsi que les membrures, les serres et le pont dans son ensemble qui sont à refaire. Le devis estimatif s'élève à 112 000 € dont 77 000 € de main d'oeuvre. 

Grâce au financement de la Mairie, du Département, de la Région et de la DRAC, la reconstruction est décidée et confiée au Chantier FOUCHARD à Couëron (Loire-Atlantique). Les travaux commencent le 5 décembre 2012.

 

06j - hope - invite honneur11j - hope

 

 

 

 

 

 

La charpente axiale est refaite sur les plans d'origine ainsi que toutes les membrures.  Les pièces sont découpées dans du bois torse  venant de chênes des forêts de Mayenne. Puis les serres sont refaites et l'ensemble des bordés en chêne vient compléter la coque.

 

13j - hope
18j - hope

 

 

 

 

 

 

 

Le barrotage et le pont sont refaits en iroko. Le bateau retrouve ainsi ses formes initiales, conformément aux demandes de la DRAC. Les membres de l'Associaton interviennent alors pour participer à tous les aménagements et les finitions.

 

Le bateau est mis à l'eau le 5 décembre 2014 et les derniers travaux de peinture, de menuiserie intérieure, d'électricité et de motorisation se terminent.


20j - hope



Le 'Hope" est accueilli dans le port de Saint-Gilles Croix-de-Vie, son port d'attache,  le 17 avril 2014 dans la joie et les chants de marins.



02j - hope - invite honneur



Les dimensions du bateau sont les suivantes :

14 m de longueur hors tout
9,84 m de longueur de coque
3,74 m au Maître-bau
1,45 m de tirant d'eau
11 m de tirant d'air
94 m² de surface de voile
9,18 tonneaux de jauge brute
7,8 tonnes de déplacement

 

 

Le "Hope" navigue maintenant au départ de Saint-Gilles Croix-de-Vie et participe aux grandes manifestations nautiques des bateaux traditionnels de la Côte atlantique.

"Hope" a été désigné "Invité d'Honneur"

des Grandes Régates de Port-Navalo de 2016

Galerie photographique

Association des Grandes Régates de Port-Navalo

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Revenir en haut