Le 30 juin 1894, il y a plus de 120 ans, la Société des Régates de Vannes

donne le départ des premières Régates de Port-Navalo

 

       

        Placée sous le patronnage de l'Union des Yachts Français,
        cette première édition des régates voit la participation de
        37 yachts sur un parcours mouillé en Baie de Quiberon.
        Le départ est donné devant le môle de Port-Navalo
        devant une foule dense massée à terre et sur des
        embarcations  diverses.

       


Héritière des régates locales de sinagos organisées par la Société Nautique de Vannes depuis 1877, cette manifestation nautique marque l'entrée dans une période d'apogée de la Plaisance qui durera jusqu'à la Première Guerre mondiale.

La SRV, Société des Régates de Vannes, organise chaque année
des Régates internationales et locales qui se disputent à Port-
Navalo ainsi qu'une course-croisière célèbre, Saint Nazaire à
Port Navalo, dont l’arrivée se situe sur une ligne située entre
le phare et la tourelle de Kerpenhir, en face.

Ces régates sont les premières en Bretagne et deviennent 
rapidement incontournables dans le monde de la Belle Plaisance,
rendez-vous sportif et mondain qui accompagne l’arrivée des
" bains de mer ".  Des bateaux à vapeur sont affrétés par la
SRV pour transporter les spectateurs au départ de Vannes
qui arrivent à Port-Navalo " encore sous le charme de la
traversée du Golfe ".

Tout cela attire beaucoup de monde : 1000 à 3000 personnes se
pressent à la pointe, sous le phare, pour voir les bateaux ou
participent aux jeux  qui ont lieu au port tels que courses en
canot ou courses au canard.

En 1913, Les Hospitaliers Sauveteurs Bretons agrémentent les régates d’un exercice de sortie du canot de sauvetage, l’ensemble composant une fête des plus pittoresques et réussies. Les récompenses pleuvent : gravure d’art du ministre de l’Instruction Publique à Mr de Lobel, vase de Sèvres de M. le Président de la République à M. le capitaine Le Blay, patron du canot des H.S.B "Amiral Lafont" .

Les régates se courent sous le patronage du Yatch Club de France. Le plus souvent des concerts égayent la journée, musique des Pompiers de Vannes, musique des Apprentis de Vannes. Les remises de prix contentent tout le monde, le vainqueur, le second, mais aussi des prix attribués par séries, prix de la construction française, prix de l’élégance et coupes diverses … C’est la fête...

     Pendant toute cette période, les Sinagos,
     bateaux de travail nombreux dans le Golfe,
     régatent également, apportant au spectacle
     ces notes de couleur typiques du Golfe du
     Morbihan.

     Après 1945, les bateaux des années folles
     se font de plus en plus rares puis
     disparaissent.
     C’est la grande époque des 6m JI. 

     Puis arrive le temps des monotypes, des
     dériveurs, Vauriens, Canetons, Snipe, 420,
     plates du golfe…

La SRV donne maintenant les départs avec un petit canon posé sur la corniche du phare au dessus de la cale de la Grande Plage. C’est désormais là que se situe la ligne d’arrivée, pendant que résonnent bombardes et binious annonçant les danses bretonnes.

Depuis 1996, le nouveau Club Nautique du Crouesty (YCCA) se charge de l’organisation des régates.

Les Grandes Régates de Port-Navalo reposent maintenant sur trois Associations : Les Vieilles Voiles de Rhuys, les Amis de Port Navalo et l’Association des Plaisanciers de Port-Navalo, veillant à poursuivre la tradition vieille de plus de 120 ans pour des rencontres de qualité, toujours sportives et conviviales.

Galerie photographique

Association des Grandes Régates de Port-Navalo

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Revenir en haut